Traduction

Le processus de la traduction

[EN]

Pour le profane, la traduction semble comporter un processus simple. Il suffit de connaître deux langues et d’avoir un texte à traduire, et c’est tout! Combien d’entre vous êtes d’accord?

Tout traducteur qui se respecte vous dira que la traduction est plus complexe que l’existence d’un texte de départ.

Présentons les grandes lignes d’une stratégie de traduction.

1) La lecture

Le traducteur commence le processus de la traduction en lisant le texte de départ dans le but de le comprendre. Il déterminera le plan du texte, les idées principales, le niveau de la langue, le style, la tonalité et la terminologie utilisée, puis il déterminera quels segments exigeront de la recherche. Les références culturelles, les insinuations et les connotations seront mises en évidence et gardées en tête lors de la prochaine étape. Comprendre le métalangage d’un texte est un des éléments fondamentaux du processus de la traduction.

Cette étape est nécessaire à l’interprétation du texte.

2) L’ébauche du texte d’arrivée

Après avoir lu le document intégral et effectué le travail préliminaire, le traducteur rédige l’ébauche du texte d’arrivée. Il gardera à l’esprit les particularités du texte qu’il traduit et prendra en considération les destinataires du texte d’arrivée lorsqu’il rédigera.

Il résoudra au fur et à mesure les problèmes de traduction qui surviennent. Cette étape est souvent la plus longue puisque la recherche se fait à cette étape-ci.

Une fois l’ébauche terminée, le traducteur exécutera la dernière étape.

3) La révision

Cette étape comporte bien plus que la correction d’épreuves du texte d’arrivée. D’abord, il doit effectuer une révision bilingue. Cette étape consiste à s’assurer que le texte d’arrivée transpose bien le message du texte de départ. Lorsqu’il est satisfait du texte d’arrivée, qu’il s’est assuré qu’il est fidèle au texte de départ, il effectuera une révision du texte d’arrivée.

Au cours de cette étape, le traducteur corrigera la syntaxe, la grammaire, l’orthographie et la typographie du texte d’arrivée et il s’assurera que le produit final est à la fois fidèle au texte de départ (la présence des références culturelles, des insinuations et des connotations pour ne nommer que ces quelques particularités) et un texte de qualité (dénué de redondance, d’ambiguïté, de calques, d’anglicismes et d’erreurs orthographiques et grammaticales).

Comme vous pouvez le voir, la traduction exige une analyse méticuleuse et complète du texte de départ, de la recherche documentaire et terminologique, une exécution méthodique et des révisions.

La stratégie de traduction de chacun peut très bien être individuelle, mais ces trois démarches doivent s’y trouver.

ProcessustraductionFR

Remarque :

Il ne faut pas confondre le processus de la traduction et les procédés de traduction.

Vous savez déjà ce en quoi consiste le premier. Le deuxième, quant à lui, est beaucoup plus pointu. Il s’agit des procédés de transfert linguistique.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s